Triathlon Oupeye 2013

Triathlon Oupeye 2013

Bonjour à tous 🙂

Je suis désolée, le résumé de cette course arrive vraiment tard mais j’ai eu énormément de choses à faire. Mieux vaut tard que jamais 😉

C’était donc le 29 septembre à Oupeye. Gros déplacement pour le club. Certains couraient en individuel, d’autres étaient engagés pour une équipe et quelques petits fous avaient décidé de faire les 2 (dont moi) 🙂 9h du matin et tout le monde est déjà « chaud boulette ». Ambiance garantie pour toute la journée. Première course de la journée pour moi : un 1/8 mais seule en F18. Pas grave, ma course se déroule en même temps que les mecs, je vais donc me disputer contre eux. Départ natation. Je prends la tête dans le couloir et je me donne. Même en étant seule, c’est contre ma nature de ne pas me battre. Je sors de la natation en même temps qu’un mec et je décide d’essayer de ne pas le lâcher (le drafting était interdit entre garçons et filles mais rien n’empêche de rester à une distance de 10m en permanence afin de mettre une carotte devant l’âne). Bizarrement, je ne craque pas et je fais une partie vélo assez rapide (j’en étais moi-même étonnée). Les tours passent mais la vitesse reste constante. Comment cela se fait-il que j’aie d’aussi bonnes jambes alors que je ne me suis pas préparée pour cette course ? Mystère non résolu à ce jour. Je dépose donc au final le vélo en même temps que le garçon qui avait démarré en même temps que moi. Démarrage de la course à pied. Outch, le vélo a fait son effet à mes petites jambes 😉 Je cours donc comme je peux en essayant de ne pas être trop distancée par le triathlète qui m’a accompagnée jusque là et de ne pas me faire rattraper par un des mes poursuivants. Ca devient vraiment dur mais je m’accroche (désolée coach, je sais que ça devait être une course relax mais ce n’est pas de ma faute, ce sont mes jambes qui avançaient toutes seules). Je termine donc la course juste derrière le mec qui a fait toute la course avec moi, juste devant un autre et avec un bon temps dans toutes les disciplines. Clap de fin pour l’épisode du matin. Après-midi : équipe ESN 🙂 La course n’était pas censée être trop dure pour moi, j’étais surtout là pour mener l’équipe mais m’amuser avant tout. L’ensemble de la course s’est déroulé sans encombre. Une partie natation adaptée au rythme de tout le monde, une partie vélo où on se protégeait au maximum du vent (dans ma roue si possible 😉 ) et une course à pied où on donnait toutes ce qu’il nous restait dans le ventre. Et pour clôturer le tout : nous terminons 2ème équipe francophone donc vice-championne francophone. Félicitations aux gonzes qui m’ont accompagnée 🙂

Comment résumer cette journée ? Une ambiance de TONNERRE !

Advertisements