Championnats de Belgique de Duathlon Sprint 2014

Championnats de Belgique de Duathlon Sprint 2014

Ce dimanche se déroulaient les championnats de Belgique de duathlon sprint, autrement dit, pas mon objectif. J’allais là-bas pour retrouver mes sensations de course.

Après un départ un peu trop rapide et trop ambitieux en course à pied au vu de ma préparation hivernale, je craque un peu du groupe de tête mais effectue malgré tout une bonne première partie course à pied. Suit une transition de folie où je retire mes chaussures en même temps que mettre mon casque. Je gagne ainsi 2 places. Je démarre la partie vélo seule face au vent mais avec une femme pas loin derrière moi. Je décide donc de l’attendre. Autant s’aider. Mais à peine est elle revenue sur moi, elle attaque. Mais what ? J’accélère donc pour essayer de prendre sa roue. On revient sur une femme qui ne se trouvait pas loin devant. On se retrouve donc à 3 pour faire 20 bornes. Etant donné que c’était la première fois que je refaisais du vélo depuis 2 semaines, je n’ai pris aucun relais. Je suis d’ailleurs désolée envers les autres. Je ne me sentais pas assez puissante que pour les aider. J’ai donc été protégée du vent pendant presque tout le parcours. Arrive le moment où on rentre en zone de transition. Je retire mes pieds de mes chaussures pour gagner le plus de temps possible et arrive à la ligne où on doit descendre du vélo (qui se situait juste après un virage). J’arrive dans cette zone un peu trop rapidement et au moment où je décide de descendre du vélo, je frotte mon pied contre le sol. Ca faisait mal sur le moment mais la douleur est vite passée. Je démarre la course à pied assez vite et petit à petit, je suis obligée de ralentir car la douleur apparait et ma chaussure rose se colore en rouge. De plus, comme je n’avais aucun gros objectif ce week-end et que je n’ai pas pris un seul relais en vélo, j’ai laissé passer devant moi les 2 femmes qui m’avaient accompagnée. J’ai fait ma B.A.  J’arrive à la ligne d’arrivée en pleurs, la douleur commençait à se faire sentir, je retire ma chaussure et là, le drame (pour moi du moins) ! Ambulance, urgences, 8 points de suture au petit orteil pour une coupure assez spéciale. Je suis donc à l’arrêt pour presque 10jours -_-
Malgré ce petit souci, je termine 3ème Belge de ma catégorie ce qui, en soi, est un bon résultat.

Je tiens à remercier les personnes qui m’ont encadrée après la course, qui se sont occupées de moi, qui m’ont soignée, qui m’ont soutenue et qui ont pris de mes nouvelles. Merci à tous 🙂

A bientôt pour la suite des aventures j’espère 🙂

Advertisements

Jogging de Seraing 2014

Jogging de Seraing 2014

C’est comme une tradition : on se retrouve tous le lundi de Pâques au jogging de Seraing. Aujourd’hui, j’y participais (contrairement à l’an passé où j’étais sur les plages de Mallorca) mais uniquement pour un défi personnel, je n’y allais pas du tout pour les résultats. Mon but était de le terminer en ne ressentant aucune douleur au niveau de mon genou blessé depuis maintenant 11 semaines. CHECK !

On arrive là-bas, fort peu habillé au vu du temps matinal ensoleillé. Je me suis dit que de nouveau, j’allais pouvoir courir sans pluie. Mais voilà que je reçois un sms d’un ami pour dire que je vais me faire rincer pendant la course. Je n’y crois pas mais 15min avant le départ de la course, la grosse « drache » comme on dit si bien à Liège. Avant même de démarrer la course, on était trempé jusqu’aux os. Autant vous avouez que j’en voulais à mon ami à ce moment-là 😉

Top départ donné. Je pars à un bon rythme mais pas trop vite (obligation de mon entraineur). Mes jambes (et surtout mon genou) ont l’air de bien supporter ces petites côtes qui s’enchainent au début des 11km. Après presque 5km, on a enfin fini de monter. Une femme me dépasse et vu que mes jambes se portent bien, autant essayer d’accélérer un peu le tempo afin de suivre ce lièvre. Elle prend un peu de distance mais n’est jamais à plus de 20m de moi. Dès que nous commençons à descendre, je la rattrape et ne la lâche plus. 10ème kilomètre et je suis toujours dans ses pieds. Pour terminer la course, on devait effectuer un tour de piste. Je décide de dépasser mon lièvre et d’accélérer un peu. Elle ne tient pas mon rythme ! 😀 Bonne nouvelle pour moi. J’accélère encore et dépasse encore au moins 3 personnes en 300m. Petit sprint pour être sûre de finir devant un monsieur que je venais de dépasser. Et là, les nerfs lâchent, gros soulagement. J’ai réussi à refaire une course sans souffrir. Je pleure de joie. J’ai cru que je ne pourrais jamais refaire cela, que je ne verrais jamais le bout de ce calvaire. Et si, j’y suis arrivée !

Le temps que je fais (48’10) n’est peut-être pas exceptionnel mais je termine tout de même 3ème femme et en plus, j’ai réussi mon challenge personnel. Cela vaut bien plus qu’une victoire et un bon temps 🙂

Je tiens à remercier toutes les personnes qui m’ont aidée durant cette période horrible pour moi. Que vous m’ayez aidé en me soignant (les kinés), en me faisant des programmes adaptés (mon entraineur), en me soutenant, en m’écoutant pleurer de rage ou de tristesse, en m’encourageant, en croyant en moi (mes parents, mes sœurs, mes amis), je vous remercie tous du fond de mon cœur. Et comme vous savez que je suis encore une petite fille malgré mes 20ans, je vous love tous tous tous ❤

Duathlon des Collines (13.04.14)

Duathlon des Collines (13.04.14)

Ce week-end, la saison recommençait enfin ! 😀 Duathlon des Collines à Frasnes.

Première course de la saison et première fois où j’utilisais mes nouvelles roues Sonic à un autre moment que l’entrainement. Aucune remarque à faire, elles sont excellentes. Merci Sonic 🙂

Revenant de 6 semaines d’arrêt de la course à pied suite à une blessure au genou, je n’y allais pas avec beaucoup d’objectifs, juste me remettre dans le jus et voir comment mon genou supportait l’effort. C’est chose faite.

Première partie course à pied (5km): elle s’est assez bien déroulée mais les jambes n’étaient pas au top de la forme. Je n’avais pas la force pour suivre la première. Ce n’est pas tellement grave au vu de ma préparation hivernale un peu chamboulée. En gros, cette partie s’est bien passée.

Partie vélo (20km): après une transition de pro (^^), je pars en vélo en même temps que la première dame mais une fois de plus, pas les jambes, pas la puissance suffisante pour tenir. Après 3 tours sur 4, schlak, crampe énorme au mollet. Il m’était impossible de continuer à pousser sur mes pédales, ma jambe était en quelque sorte « bloquée ». Je dois donc faire un petit arrêt étirement afin de pouvoir enfin repartir (mais plus doux car j’étais toujours au bord de la crampe). Je dépose le vélo avec beaucoup trop de retard sur la première pour espérer la rattraper.

Deuxième partie course à pied (3km): une nouvelle transition exceptionnelle ! Je démarre avec un mec juste derrière. Après 1.5km, il décide de me dépasser. Impossible de résister à la tentation : je reste dans ses pieds malgré une grosse gène au niveau de mon ex-genou blessé. Dernière ligne droite : j’accélère, il accélère, je réaccélère, il réaccélère. Je commence donc le sprint mais trop tôt, Monsieur termine devant moins.

Bilan : le résultat n’est peut-être pas exceptionnel mais niveau bilan santé, je suis assez contente car il y a de cela 2 semaines, je n’aurais jamais pensé être présente dimanche. De plus, mon genou a plus ou moins bien réagi.

Maintenant, place à la préparation pour les championnats de Belgique de Duathlon Sprint (27/04) et les championnats de Belgique de Triathlon Sprint par équipe (01/05).

A bientôt 🙂