Championnats de Belgique universitaires de Duathlon (Seneffe 2014)

Championnats de Belgique universitaires de Duathlon (Seneffe 2014)

Ce w-e (18 mai), les choses sérieuses recommençaient enfin: championnats de Belgique universitaires de triathlon (format DO -> 1500m-40km-10km). Malheureusement, 2 jours avant la course, j’ai reçu un mail m’annonçant que le triathlon était remplacé par un duathlon. Pour cause : baignade interdite dans le canal car le taux de bactéries est beaucoup trop important. Bien sûr, tout cela ne m’arrangeait pas étant donné que j’avais centré une partie de ma préparation hivernale sur la natation étant incapable de courir ou rouler à cause de ma blessure. Bref… J’arrive tout de même à la course motivée et prête à en découdre. C’était un format plutôt inhabituel (pour moi du moins) qui nous attendait : 10km à pied- 40km à vélo- 5km à pied.

Au départ, le thermomètre indique presque 25 degrés. Après 100m, il fait déjà fort fort chaud 😉 J’ai essayé de démarrer avec les meilleures filles mais c’était peut-être un peu ambitieux. Je n’avais jamais fait ce type de course et en plus, je n’y étais pas spécialement préparée donc j’ai ralenti un peu mon rythme car cela ne servait à rien que je consomme toutes mes réserves d’énergie pendant les quelques premiers kilomètres à pied. Je me sens vraiment bien dans cette partie et me sens presque pousser des ailes 😉 42’ pour 10 bornes ! Autant vous dire que le mental n’en a été que boosté 😀 Je démarre la partie cycliste avec pas mal d’avance sur mes poursuivantes mais avec pas mal de retard sur les filles qui me précèdent. Je commence sûrement la première boucle pour augmenter la puissance au fur et à mesure. La sécurité du début a payé car après un tour, la plupart des filles qui me suivaient avaient repris pas mal de temps sur moi mais au cours des 15 derniers kilomètres, j’en ai remis une couche et l’espace qui nous séparait augmentait petit à petit. Seule une fille a réussi à revenir sur moi mais cela ne m’a pas tellement tracassé sachant au fond de moi que j’étais meilleure coureuse. Au final : 1h22 pour 40km donc une très bonne moyenne pour une course sans drafting et pour quelqu’un qui n’a pas spécialement poussé des watts pendant la préparation (sûrement les entrainements à Montpellier qui ont aidés). Après une transition du feu de Dieu, je dépose la fille au parc à vélo et je « m’envole » pour les 5 derniers kilomètres. Grâce à cette transition, j’ai repris beaucoup d’avance sur elle mais en plus, j’ai dépassé une autre triathlète. WAW ! Alors là, ouille ouille ouille, ça fait mal autant de kilomètres avant de démarrer un 5km à pied ! J’ai presque l’impression de me trainer pendant cette partie-là, les jambes ne suivent plus. Mais je me bats et cela, jusqu’au bout parce que la douleur n’est que psychologique. Le décompte est enclenché : 1km ; 500m. Et là, la ligne d’arrivée. Allez Elo, plus que quelques mètres à parcourir et là, tu pourras tomber. Je passe la ligne d’arrivée, fière de moi, heureuse et surtout vice-championne de Belgique universitaire de duathlon 😀 Après 3 mois de galère, la machine est remise en marche et elle ne s’arrêtera pas là. Attention à vous, je suis de retour 😉

En bref : un premier duathlon « DO », une course de ouf, une 5ème place dame au scratch, une première place dans ma catégorie (FU23) et une deuxième place aux championnats de Belgique universitaires. Je n’en suis pas peu fière !

Rendez-vous après-demain à Dunkerque pour le début du Grand Prix FFTri et le début de la bataille !

Merci aux sponsors Sonic et Jogging Plus 🙂

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s