ETU Elite European Cup Geneva 2014

DSC_0253

Première ETU Elite European Cup (format DO) de l’année et de ma jeune vie de triathlète. Celle-ci se déroulait la semaine passée à Genève. GENEVE ! Quelle bonne idée, j’ai justement des amis que je n’ai plus vu depuis bien bien longtemps qui y vivent 😀 Donc, après l’effort, ce sera le réconfort !

Je suis arrivée la veille sur le lieu de course. A la base, on comptait regarder les petits juniors belges mais de énormes embouteillages à l’entrée de la ville nous ont juste permis de les voir à leur arrivée. Je tiens à les féliciter pour leurs performances J Notre départ à nous, les « vieux », s’est donné le dimanche sous un ciel nuageux et qui a l’air assez capricieux. Le départ se passe assez bien pour ma part et j’arrive à bien me positionner. Avant d’arriver à la 1ère bouée, nous avions 400m à parcourir. Passé cette bouée, j’ai perdu 2-3 places suite à de nombreux coups et noyades. Sortie à l’australienne durant laquelle je suis obligée de remettre ma trifonction en place (natation sans combi en néoprène) car durant ce début de saison, j’ai perdu du poids et c’est une partie de mes seins qui a disparu 😉 La trifonction belge est donc a little bit trop large. Un plongeon pas trop raté (en gros, je ne fais pas de plat). Et je redémarre avec les mêmes filles que celles avec qui j’étais durant la première partie. La natation se termine avec quelques vagues (et de nouveau des coups). Bonne natation. Je démarre à vélo juste derrière 2 Suissesses. Je fais donc l’effort pour revenir dans leurs roues mais à peine rattrapées, une jolie petite côte dont les pourcentages se situent entre 5 et 13% se présente. Je n’avais pas eu le temps de récupérer de mon gros effort. J’explose. Dans la descente, 2 triathlètes me reviennent dessus. J’accroche et je ne les quitterais plus avant la fin des 40 bornes. On effectue d’assez bons relais au début. Mais une Suissesse et une Portugaise explosent du groupe qui nous précède. Elles ont toutes les 2 eu beaucoup de difficultés à prendre des relais (ou alors, elles n’en ont pas envie). L’organisation devient moins bonne. Dommage, on s’organisait bien au début. Une des 2 filles qui a intégré le groupe au cours des 40km craque totalement et une autre attaque dans la dernière relance avant le parc de transitions. Nous arrivons donc au parc à vélo à 3 sans avoir été overlappées (un de mes gros stress). Début de course à pied tonitruant où les sensations sont vraiment excellentes. Je ne démarre quand même pas les 10 bornes trop vite car, justement, il y a 10km à tenir et pas 5 comme sur la distance Sprint. Je sème mes poursuivantes et je reviens sur les filles qui me précèdent. Après presque 2 tours, je me fais dépasser par la future lauréate. Selon le règlement, si jamais on se faite overlapper  en course à pied, il n’y a aucune conséquence. J’arrive à mes 7km et là, une triathlète m’annonce que je dois m’arrêter si je me suis fait dépasser par la 1ère. Au début,  je n’y crois pas mais un des organisateurs m’arrête. Je me mets donc sur le côté et débute la crise de larmes. Pourquoi ? Si près du but ! Et là, la totale ! Une de mes poursuivantes passe à côté de moi avec un arbitre et elle court ! Alors, le gars de l’organisation me dit : ah ben si, en fait, tu peux continuer. Je redémarre donc mais ce n’est plus la même chose. J’ai perdu de l’énergie car j’ai pleuré et en plus, mes muscles ont eu le temps de se refroidir. Je redémarre comme un boulet de canon pour craquer 500m plus loin. Je passe la ligne d’arrivée en dernière position mais il faut prendre en compte le fait qu’il y a eu 16 abandons et si je n’avais écouté les arbitres, mon résultat aurait été meilleur. Cette place ne reflète donc pas ce que j’aurais pu faire. Je peux vous assurer que désormais, je n’écouterai que les référés.

En résumé, j’ai effectué une bonne course avec une course à pied qui aurait pu être exceptionnelle s’il n’y avait pas eu ce petit incident. Et en plus, j’ai passé un très bon week-end en compagnie de mes parents, de mes amis suisses et de mes camarades belges. J’ai également vu que j’étais capable de rouler en groupe (première fois de la saison) 😉

Merci à tous !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s