Belle Iloise 2014

DSC_0036

Cela date d’il y a plusieurs semaines déjà mais pour vous montrer que ma blessure ne m’a pas empêchée sur la fin de tout de même me distraire et m’amuser, je vais écrire cet article au sujet du jogging La Belle Iloise auquel j’ai participé le 7 septembre.

C’était une maigre consolation par rapport au fait que ce jour-là, je devais participer pour la première fois au fameux triathlon M de Gérardmer. Mais il faut se contenter de ce que la vie nous donne 🙂 Alors, autant vous dire tout de suite que les sensations étaient loin d’être exceptionnelles. En effet, cela faisait seulement 2 ou 3 semaines que j’avais recommencé à courir après plusieurs semaines d’arrêt. J’y allais pour courir, m’entrainer, prendre du plaisir, pas du tout pour la performance. De plus, j’y allais avec une superbe attelle au poignet qui me donnait des airs de Capitaine Crochette 😉 C’était un 10km. Je ne voulais pas démarrer trop vite car les séances précédant la course n’avaient pas excédé les 8 ou 9km. Je démarre tout de même un peu rapidement. Petit à petit, le temps au kilomètre augmente. A un moment de la course, je veux dépasser un jeune homme qui avait l’air de fort souffrir (mais apparemment, pas tant que ça car je n’ai jamais réussi à le dépasser malgré les accélérations). Nous avons terminé la course ensemble et heureusement car le fait de courir avec lui m’a permis d’augmenter l’allure et de ne pas finir la course au même rythme qu’à un échauffement. Je termine la course épuisée en un temps pas exceptionnel (48’) mais heureuse. Les jambes ont, certes, souffert mais elles ont reçu cette dose d’endorphine qu’elles attendaient depuis plusieurs semaines 😉

Malgré toutes ces circonstances, je termine à une très belle place : 2ème Dame au scratch et 2ème de ma catégorie 🙂

Je remercie Jogging Plus, mon sponsor concernant tout ce qui touche à la course à pied.

Advertisements