Antwerp Triathlon

DSC_0455 (2)

Ma saison des triathlons Distance Olympique a débuté ce week-end. C’était à Anvers. On a vraiment eu de la chance au niveau du temps.

La natation était plus courte que 1500m (comme dans tout DO). Elle ne faisait que 1000m car le bassin était un peu trop petit. J’ai fait vraiment une bonne natation, je me suis bien défendue. Au départ, 2 filles sont parties très fort et se sont placées devant. J’en avais deux autres à mes côtés mais plus la distance avançait et plus elles ralentissaient. J’ai donc un peu joué des coudes pour passer devant 😉 J’ai alors fait presque 700m toute seule. J’ai été un peu embêtée sur la fin car j’ai commencé à dépasser des hommes qui avaient démarré dans la vague avant moi. Quand je suis sortie de l’eau, j’ai eu un peu de mal à me remettre sur mes pattes. Ma tête tournait un peu. Je ne sais pas ce qui s’est passé, c’est la première fois que ça m’arrive. Je fais une bonne transition malgré cela et pars seule à vélo. Après un peu moins de 5km, 2 femmes m’ont dépassée mais elles roulaient vraiment fort. J’ai donc décidé d’attendre un autre groupe de femmes car je savais qu’il y avait de bonnes rouleuses aussi derrière. 3 filles reviennent sur moi et j’intègre leur groupe. Avant qu’elles ne me rattrapent, j’avais eu le temps de parcourir presque 10km seule face au vent. Pas facile facile… Je pense que j’y ai laissé pas mal de force. Elles roulaient sans jamais demander à ce que je prenne un relais. Du coup, je ne suis jamais passée devant. Je sais que ce n’est pas top de ma part mais je n’allais pas faire d’effort supplémentaire pour remonter dans le groupe (surtout qu’on s’est retrouvée à 6 après avoir rattrapé les 2 femmes qui m’avait dépassée au début). Si elles voulaient qu’on tourne dans le groupe, il aurait fallu qu’elles se laissent reculer. J’avoue que j’ai vraiment souffert car elles roulaient vraiment bien et vu que le vélo n’est pas mon point fort… On arrive donc à la zone de transition toutes ensembles. Je fais un petit effort pour me mettre devant afin de pouvoir descendre de mon vélo comme je le voulais. La transition était assez longue et le chemin était pavé. J’ai donc dû porter mon vélo car c’était bien plus compliqué de le faire rouler que de le porter. Je le dépose, j’enfile mes chaussures et je pars. J’ai senti tout de suite que j’avais beaucoup donné à vélo car mes jambes souffraient vraiment, au point où j’avais des crampes à l’arrière de la cuisse gauche. J’ai laissé partir 2 filles qu’il m’était impossible de tenir. Une autre femme de mon groupe m’a dépassée pendant le premier tour course à pied (qui faisait 5km). J’étais donc 4ème. A la fin de 2ème et dernier tour, une femme m’a dépassée mais on était bien trop proche de l’arrivée pour que je la laisse partir. Je l’ai donc accrochée même si mes jambes étaient presque en train de s’écrouler sous moi. Un petit sprint et je passe la ligne d’arrivée 4ème.

Je croyais ne pas avoir fait une bonne course à pied mais après une bonne natation, un vélo à plus de 36km/h, courir 10km300 en 41’30, je trouve cela plutôt pas mal. Cela est de bonne augure pour la suite !

Merci aux sponsors, à mes parents, mes sœurs ainsi qu’à mon entraineur qui petit à petit arrive à tirer le meilleur de moi.

Petite anecdote : dorénavant, j’ai la trifonction qui est ancrée en moi. Un superbe coup de soleil dans le dos et le tour est joué 🙂

Lien de la vidéo de la course (très jolie image à la fin: tellement fière de mon papa ❤ ) : http://www.sport.be/antwerptriatlon/2015/fr/video/?Article_ID=728885

DSC_0551

Advertisements

Athlétisme mai 2015

Les 2 week-ends qui viennent de passer étaient consacrés à la course à pied. J’ai d’abord participé au 7km de Liège Métropole et ce 9 mai aux interclubs d’athlétisme.

Liège Métropole

11149485_824488314298234_4865288634788715942_n

Ce jogging n’était pas prévu dans mon programme mais j’y ai finalement participé car de un, j’accompagnais ma sœur et de deux, cela me permettait de faire un test. J’ai donc un peu changé mon planning d’entrainement avec mon entraineur pour faire ces 7 km.
J’ai démarré en tête de peloton mais je me suis vite fait dépasser par des hommes bien plus doués que moi. Mais quand j’ai vu que je me faisais dépasser par une fille, j’ai vite pris ses pieds pour ne pas la perdre de vue. Je savais qu’on était les 2 premières. J’ai réussi à rester avec elle jusqu’au 3ème kilomètre où une autre fille nous a dépassé. J’ai de nouveau essayé de prendre son rythme mais celle-ci courait à un rythme un rien trop élevé pour moi. J’ai donc lâché la fille avec qui j’ai commencé la course mais j’étais lâchée par celle qui venait de me dépasser. Mais un rien nous séparait. On passe donc la ligne d’arrivée toutes les 3 en 1 minute. Je suis deuxième à 40 secondes de la première place et 20 secondes devant la troisième. Je finis en 28’22 pour 7km300. Je suis assez bien contente car j’ai eu de bonnes sensations, je me sentais vraiment bien.
Je tiens à féliciter ma petite sœur qui clôture ce jogging, auquel elle participait pour un de ses examens, en tant que première fille de son école. Fière d’elle 🙂

Interclubs d’athlétisme

DSC_0414

Le club de Herve m’a demandé de les représenter aux interclubs d’athlétisme 2015 qui se déroulaient à Leuven. Lors de mon échauffement, il a commencé à pleuvoir. Ca ne me dérangeait pas vraiment car peu m’importe qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il fasse beau, je supporte toutes les conditions. Mais le vent s’est calmé et le ciel s’est dégagé pour la course. J’ai démarré en me mettant dans le peloton. Les 3 premiers tours se sont bien passés et je me sentais vraiment bien, je trouvais que c’était presque facile. Mais malgré ces sensations, j’étais partie sur un rythme trop élevé pour moi car passé le 3ème tour, j’ai commencé à vraiment souffrir. J’ai d’ailleurs lâché le groupe. Comme le directeur technique l’a si bien dit, je commençais à avoir des jambes en chocolat fondu. J’avais l’impression que je ne tiendrais plus sur elles jusqu’à l’arrivée. Mais j’arrive tout de même à passer cette ligne d’arrivée en 11’0387. Je suis contente de moi surtout que mes jambes n’étaient pas en grande forme.
Je remercie le club de m’avoir fait confiance ainsi que les filles de l’équipe car la plupart sont venues me féliciter après ma course. Cela m’a vraiment fait plaisir. Contente de faire partie de l’équipe 🙂

Bisous bisous tout le monde!

Photos: Carole Huberty et Didier Piron

Championnats francophones Triathlon Sprint 2015

Autre 27

Championnats francophones sprint à Bertrix ce 26 avril. Bilan : championne francophone de ma catégorie (FU23) et 2ème au scratch. Pour la première de l’année, je suis plutôt contente de moi.

Le résultat ne reflète pas spécialement ma belle course car il n’y avait pas vraiment de gros noms, pas beaucoup de suspense. Mais j’ai fait une natation solide avec un 10’13 au 750m (cela ne parait pas fameux pour les nageurs mais faire 20 bornes de vélo et 5 à pied après avoir fait sa meilleure perf’ en natation, c’est pas facile facile 😉 Testez, vous verrez ! En plus, à devoir dépasser les autres, ça vous fait perdre du temps. ). Je sors 1ère de l’eau en même temps qu’une autre ex-nageuse. J’effectue une très bonne transition ce qui fait que je sors 1ère du parc à vélo. Après seulement quelques kilomètres, je me fais dépasser par une ironwoman. Mon volume à vélo n’est  rien à côté du sien. Elle me prend une assez belle distance tout de suite. Le parcours vélo n’était pas vraiment le plus facile. Moi qui me croyais grimpeuse, dès que ça montait un peu, je galérais pour garder un bon rythme. Par contre, dès qu’il faut pousser, donc sur le plat et en descente, je me sentais vraiment bien, mes jambes tournaient sans aucune difficulté. Dans la montée finale, une autre triathlète me dépasse. Je souffrais assez bien, je voulais descendre sur le petit plateau mais quand j’ai vu qu’elle me dépassait aisément en étant sur le gros plateau, ma fierté en a pris un coup. Il était hors de question qu’elle sache le faire et pas moi ! Alors, je me suis fait mal et j’ai au final, réussi à monter cette « petite » côte sur le gros plateau. De nouveau, bonne transition. Pas très bien indiquée mais bon, cela ne m’a fait perdre que 2-3 secondes. Pour le démarrage en course à pied, une belle bosse nous attendait. Elle est passée bien plus facilement que ce que je croyais :p Ce sont celles qui ont suivi le tour de piste qui ont fait mal car elles étaient plus longues et bien plus pentues. Malgré cela, j’effectue un bon temps avec de bonnes sensations. Je me sentais presque pousser des ailes 😉 D’ailleurs, j’ai eu de nombreux commentaires sur ma technique, comme quoi j’avais l’air fraiche (ce qui n’était pas le cas) et légère. Je termine donc 2ème au scratch après avoir tout de même repris du temps à la première. Mais j’avais concédé bien trop de temps que pour pouvoir définitivement revenir sur elle.

Cela fait plaisir de voir que tout le travail qu’on effectue porte ses fruits. J’étais un peu déçue après ma course car j’étais venue pour gagner et ce ne fut pas le cas. Mais j’ai très bien nagé et fait une belle course à pied. Et puis, ce n’est que la première course de la saison, tout ne peut pas être parfait, sinon, ce ne serait pas marrant 😉 Mon objectif n’était pas cette compétition-ci. Je vais ainsi pouvoir me servir de cette expérience pour améliorer les petits kwaks pour la prochaine course.

Rendez-vous le 17 mai pour le triathlon DO d’Anvers !

Ciao ciao les petits gars 🙂

PS : Je tiens à préciser que pour une fois, je ne me suis pas blessée pendant l’hiver 😉 Fiesta fiesta ! Touchez du bois pour moi 😉