Antwerp Triathlon

DSC_0455 (2)

Ma saison des triathlons Distance Olympique a débuté ce week-end. C’était à Anvers. On a vraiment eu de la chance au niveau du temps.

La natation était plus courte que 1500m (comme dans tout DO). Elle ne faisait que 1000m car le bassin était un peu trop petit. J’ai fait vraiment une bonne natation, je me suis bien défendue. Au départ, 2 filles sont parties très fort et se sont placées devant. J’en avais deux autres à mes côtés mais plus la distance avançait et plus elles ralentissaient. J’ai donc un peu joué des coudes pour passer devant 😉 J’ai alors fait presque 700m toute seule. J’ai été un peu embêtée sur la fin car j’ai commencé à dépasser des hommes qui avaient démarré dans la vague avant moi. Quand je suis sortie de l’eau, j’ai eu un peu de mal à me remettre sur mes pattes. Ma tête tournait un peu. Je ne sais pas ce qui s’est passé, c’est la première fois que ça m’arrive. Je fais une bonne transition malgré cela et pars seule à vélo. Après un peu moins de 5km, 2 femmes m’ont dépassée mais elles roulaient vraiment fort. J’ai donc décidé d’attendre un autre groupe de femmes car je savais qu’il y avait de bonnes rouleuses aussi derrière. 3 filles reviennent sur moi et j’intègre leur groupe. Avant qu’elles ne me rattrapent, j’avais eu le temps de parcourir presque 10km seule face au vent. Pas facile facile… Je pense que j’y ai laissé pas mal de force. Elles roulaient sans jamais demander à ce que je prenne un relais. Du coup, je ne suis jamais passée devant. Je sais que ce n’est pas top de ma part mais je n’allais pas faire d’effort supplémentaire pour remonter dans le groupe (surtout qu’on s’est retrouvée à 6 après avoir rattrapé les 2 femmes qui m’avait dépassée au début). Si elles voulaient qu’on tourne dans le groupe, il aurait fallu qu’elles se laissent reculer. J’avoue que j’ai vraiment souffert car elles roulaient vraiment bien et vu que le vélo n’est pas mon point fort… On arrive donc à la zone de transition toutes ensembles. Je fais un petit effort pour me mettre devant afin de pouvoir descendre de mon vélo comme je le voulais. La transition était assez longue et le chemin était pavé. J’ai donc dû porter mon vélo car c’était bien plus compliqué de le faire rouler que de le porter. Je le dépose, j’enfile mes chaussures et je pars. J’ai senti tout de suite que j’avais beaucoup donné à vélo car mes jambes souffraient vraiment, au point où j’avais des crampes à l’arrière de la cuisse gauche. J’ai laissé partir 2 filles qu’il m’était impossible de tenir. Une autre femme de mon groupe m’a dépassée pendant le premier tour course à pied (qui faisait 5km). J’étais donc 4ème. A la fin de 2ème et dernier tour, une femme m’a dépassée mais on était bien trop proche de l’arrivée pour que je la laisse partir. Je l’ai donc accrochée même si mes jambes étaient presque en train de s’écrouler sous moi. Un petit sprint et je passe la ligne d’arrivée 4ème.

Je croyais ne pas avoir fait une bonne course à pied mais après une bonne natation, un vélo à plus de 36km/h, courir 10km300 en 41’30, je trouve cela plutôt pas mal. Cela est de bonne augure pour la suite !

Merci aux sponsors, à mes parents, mes sœurs ainsi qu’à mon entraineur qui petit à petit arrive à tirer le meilleur de moi.

Petite anecdote : dorénavant, j’ai la trifonction qui est ancrée en moi. Un superbe coup de soleil dans le dos et le tour est joué 🙂

Lien de la vidéo de la course (très jolie image à la fin: tellement fière de mon papa ❤ ) : http://www.sport.be/antwerptriatlon/2015/fr/video/?Article_ID=728885

DSC_0551

Advertisements

One thought on “Antwerp Triathlon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s