Grand Prix Dunkerque 2015

11222275_10153426618773288_8713702373323120424_o

J’ai participé ce week-end à la deuxième manche du Championnat français de Division 1 qui se déroulait à Dunkerque.

Le premier point à retenir : il règne dans le groupe une excellente ambiance, c’est un véritable plaisir de courir pour cette équipe !

Sinon, au sujet de la course : dans l’ensemble, tout s’est bien déroulé pour moi. Au début de la natation, j’ai eu pas mal de difficultés à trouver mon rythme car ça a démarré fort et je voulais rester dans un bon pack pour être sure d’être dans un groupe à vélo. Mais plus les mètres avançaient et mieux je me sentais. Par contre, dès que les bouées approchaient, je me faisais noyer à chaque fois et je peux vous assurer que boire la tasse dans une eau salée, c’est pas ce que je préfère. Une sortie de l’eau en groupe, une bonne transition pour ma part et je pars en vélo avec une autre fille de mon club et quelques autres. Elles roulent toutes tout de suite très fort pour accrocher un petit pack qui se trouve devant nous. J’arrive à m’accrocher, dans la douleur, mais j’y arrive. Je fais donc mes 5 tours (de 4km chacun) avec ce groupe de filles. J’essaie de me placer devant de temps en temps pour pouvoir négocier mes virages comme je l’entends et pour ne pas devoir faire de trop grosses relances à chaque fois (au total, 7 par tour. Je vous laisse faire le calcul) mais je n’y arrive pas car il faut prendre des risques mais je n’aime pas ça du tout. Malgré ces nombreuses relances, je repose donc le vélo avec ces filles et je suis vraiment fière de moi : c’est la première fois que j’arrive à rester dans un groupe sans en exploser et me retrouver dans un pack derrière 😀 Arrive la partie course à pied. J’enfile mes chaussures, je prends mon gel et je sors de la zone de transition assez rapidement. Un bon rythme que je devrais pouvoir pendant les 5km. Mais mon corps n’est pas d’accord avec moi apparemment. Il y a une douleur qui s’amplifie au fur et à mesure des kilomètres au niveau de mon pied. Je dois donc laisser partir la fille avec qui je courais et éviter de m’appuyer trop sur ce pied. Je passe la ligne d’arrivée dans la douleur en boitant mais heureuse : j’ai fait ma plus belle course depuis le début de la saison et je ramène en plus des points à l’équipe.

L’équipe se classe 12ème sur 14. Ce n’est peut-être pas un résultat exceptionnel mais nous avons le noyau le plus jeune de tout le championnat et pas de gros noms du triathlon mondial contrairement à toutes les autres équipes. Je trouve qu’on s’est du coup vraiment bien débrouillées !

Moins bonne nouvelle : il s’avère que la douleur que je ressens au niveau du pied est une fracture de fatigue. Je vous tiens au courant de l’évolution.

Bonne soirée à tous !

DSC_0865

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s