Grand Prix Dunkerque 2016

Rholala qu’est-ce que je suis en retard… 2 semaines de retard et 2 compétitions de retard dans mes rapports de course. Je suis désolée pour les personnes qui me suivent et qui n’ont malheureusement pas eu de nouvelles ces derniers temps.

Le 22 mai, je participais au Grand Prix d’ouverture du championnat français de triathlon de division 1 à Dunkerque. Beaucoup de beau monde ! J’étais là pour compléter l’équipe en attendant que les Australiennes et autres étrangères arrivent en Europe. Je revenais d’une semaine beaucoup plus light niveau entrainement suite à un stage de terrain avec l’université et à quelques petites douleurs au niveau du péroné. Mieux vaut prévenir que guérir !

13237800_10209690508128375_5692714667513530720_n

Pour résumer la course, j’ai souffert du début à la fin. En natation, comme toujours à Dunkerque, ça a été la grosse bagarre et je n’ai malheureusement pas pu m’exprimer comme d’habitude. Je me suis laissé engloutir par la masse. J’y ai perdu beaucoup de secondes et pas mal d’énergie. Je sors de l’eau vraiment loin mais dans un petit pack. Quand on monte sur le vélo, je vois qu’on n’est qu’à quelques petites secondes du groupe qui nous précède. J’essaye de motiver les filles mais elles ne veulent pas rouler, on n’est que 2-3 à faire les efforts pour le groupe. On n’arrive donc pas à rentrer sur le groupe de devant. Après 2 tours (sur 5), je commence à en avoir marre de rouler pour des gonzesses qui n’en foutent pas une. Je me replace donc dans le groupe à l’abri du vent tout en restant proche de la tête de groupe pour ne pas exploser à une des nombreuses relances. J’avais vraiment l’impression d’être dans un groupe de débutantes car elles prenaient les virages à l’arrêt presque, elles avaient peur de tous nos mouvements… Combien de fois n’ai-je pas entendu : « Attention Piron ! » alors que je n’étais absolument pas dangereuse. Bref… On pose le vélo avec un peu plus de 30 secondes de retard sur le pack qui nous précédait mais arrivée à mon box, je ne trouve pas mes chaussures. Une des filles de l’équipe était tellement concentrée sur sa course qu’elle s’est trompée d’emplacement et a posé son vélo à côté de mes chaussures 😉 Je les trouve quand même et pars sur une bonne allure. J’étais la 4ème de l’équipe donc je ne me mettais pas trop de pression mais plus je dépassais de filles et plus nos équipes concurrentes accumulaient des points et avaient de chances de se retrouver derrière nous au classement de l’étape. Comme je l’ai déjà dit, j’ai souffert et au final, ma course n’est vraiment pas fameuse. Je finis 55ème mais grâce à de bons résultats des autres ECAC girls, on finit 11ème équipe 🙂 Raisonnable comme démarrage de la saison. Prochaine étape le 19 juin à Valence. Je supporterai les filles depuis la Belgique dans mes cours 😉

Le résumé de la T3 Series Team Relay de Zwevegem du 29 mai arrivera bientôt 🙂

Bisous bisous !

DSC_0277.JPG

13239043_1118877411489246_3265176115820372038_n.jpg

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s