ETU Premium European Cup Holten 2016

Samedi, je participais à ma dernière coupe d’Europe de la saison. J’avais à cœur de faire un bon résultat pour rattraper un peu le coup de Madrid et de Weert. Chose faite 😀 Plus de détails dans la suite…

DSC_0162.JPG

Temps très changeant avant le départ : alternance de soleil et de trombes d’eau. J’espère que le temps sera avec moi ! Line-up habituel, je me place sur le côté droit du ponton. Le départ est donné et tout de suite, je sais que je me suis mal placée. Après seulement quelques mètres, je me fais déjà noyer. 3-4 filles au-dessus de moi, je ne peux pas faire grand-chose. A peine eu le temps de respirer que je me retrouve de nouveau à la bagarre. Cette fois-ci, j’accroche l’épaule de la fille et la tire en arrière mais je m’en prends plein la g***** en retour : elle m’agrippe le pied, me tire en arrière et une fois à côté de moi, elle me noie et me laisse plusieurs secondes sous l’eau. Je reprends ma respiration et là, qu’est ce que je remarque ? Je suis la dernière ! Il n’y a plus personne derrière moi ! Ha non hein, ça ne va pas recommencer comme à Weert ! Je me décale donc sur la droite pour éviter toute bagarre supplémentaire, mets le moteur et commence à dépasser de nombreuses filles. Après avoir passé les 3 bouées, il me reste approximativement 250m. Allez Elo, c’est le moment de tout donner. Il vaut mieux faire l’effort en natation pour accrocher un groupe quitte à exploser après que de te retrouver seule à l’arrière. Je fais alors un gros effort pour revenir sur un groupe que je vois juste devant moi. J’arrive à l’accrocher quelques 100m avant la fin du parcours nat, je me planque dedans et je sors de l’eau en même temps que ces filles. Quand j’arrive à mon vélo, je vois qu’il y a encore pas mal de vélos et donc de filles derrière moi. Je remarque aussi que c’est la drache nationale. La météo ne veut pas m’épargner apparemment… Tout se passe nickel à la transition et je pars à vélo avec une fille. On est donc 2. Juste devant nous, encore un groupe de 2 puis encore un autre de 2 devant. On se tient toutes en peu de temps. Je fais l’effort puis demande à ce qu’on prenne mon relais. Grâce à une fille qui revient de derrière, on revient sur les 2 groupes qui nous précèdent. Je pense qu’au final, on doit être une dizaine dans mon groupe car devant les 2 groupes de 2, il y en avait un de 4-5 filles. L’organisation n’est pas top mais ça roule ! Sur le parcours, il y a une côte par tour. Elle fait plus ou moins 300-400m mais qu’est ce qu’elle fait mal ! Malgré tout, je n’explose pas du groupe, je me fais force pour rester avec elles. Mais, vu l’état détrempé de la route, je suis assez prudente dans les virages comme la plupart des filles excepté quelques-unes qui sont assez inconscientes et qui les attaquent sans même freiner un petit peu. Je perds du coup un peu de temps dans la descente mais avec les autres filles lâchées, nous arrivons à revenir sur elles. Regroupement peu de temps avant la côte. A peine engagées dedans que ça attaque. De nouveau, on est quelques-unes à ne pas tenir mais nous arrivons à revenir sur elles juste après. On arrive donc à la transition presque toutes ensemble (il y en a certaines qui soit se sont arrêtées, soit ont explosé). Enfilage de chaussures assez rapide et je démarre pour les 5km. Tout de suite, je sens que ce n’est pas la forme à pied. De un, mon péronier gauche est assez douloureux et de deux, mes intestins me jouent des tours. J’essaye de courir au mieux malgré tout mais au final, le temps CAP n’est vraiment pas bon. Je boucle tout de même l’épreuve en 27ème position. Il y a 3 semaines, à Weert, j’hésitais encore à venir participer à cette course mais au final, je suis vraiment contente d’être venue car il y a beaucoup de positif à tirer de cette aventure. Et puis, un point très important à mes yeux : je suis CAPABLE de tenir un bon groupe à vélo !

Merci à mes entraineurs qui ont toujours cru en moi et qui arrivent à me booster le moral quand il est au plus bas. Merci aussi à ma famille et mes amis qui me soutiennent coute que coute. Et puis, merci aux sponsors qui continuent à croire en moi malgré les différents échecs (Transitions Sports, BV Sports ainsi que les sponsors du TriGT comme Arena et CBD Entreprise).

Rendez-vous ce week-end à Vilvoorde pour la 3ème étape des T3 Series Triathlon !

NB: Pour vous prouver qu’il faisait dégueulasse 😉

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s