Triathlon DO Eau d’Heure 2017

Ce samedi 3 juin, je participais enfin à mon premier triathlon de l’année youhou ! Après avoir été blessée sur la fin de la préparation hivernale puis après avoir enchainé les déplacements à l’étranger pour l’université, j’avais jeté mon dévolu sur le triathlon Distance Olympique (1500m – 40km – 10km) des Lacs de l’Eau d’Heure. De un, la date tombait plutôt bien par rapport à mon horaire d’examens universitaires et ma prépa de la suite de la saison et de deux, je savais que la partie cycliste était loin d’être des plus faciles et j’en ai besoin !

Départ donné à 16h20 pour les filles ! Contrairement à la dernière fois où j’étais venue sur ce site pour une course, j’étais prête à l’avance et donc en mode cool, non stressée 🙂 Je me prépare tranquillou, prends bien le temps de mettre ma combi correctement (eau annoncée à 16.8° mais je suis sûre qu’ils ont pris la température au bord et pas au centre du lac où il faisait beaucoup plus froid que ça) et puis concentration pour la course ! Le départ est donné avec une sirène et je suis la toute première à réagir. Tant mieux, ça m’évite de devoir donner des coups pour arriver en bonne position au niveau de la première bouée qui était vraiment proche du départ. Une fois passé cette bouée, longue ligne droite jusqu’à la transition. J’ai été durant toute la partie natation à la 3ème position, pas très loin des 2 premières mais je menais un groupe. D’ailleurs, j’ai cru que j’allais me retourner pour noyer la fille qui était derrière moi car elle n’arrêtait pas de toucher mes pieds et je ne supporte pas ça (ne te tracasse pas Kelly, je n’aurais jamais osé le faire 😉 ). Au final, je pense qu’on sort à 4 ou 5 de l’eau en même temps. Bien sûr, étant donné que j’ai quelques kilos en trop par rapport à mon poids de forme, j’ai galéré à retirer ma combi néoprène (oupsi, il est temps de faire attention à ça !) et j’y ai perdu quelques secondes.  Heureusement, vu que le drafting était interdit, ça n’a pas eu de réel impact sur le résultat. La partie où on devait courir avant de pouvoir monter sur le vélo était assez longue, j’y mets donc pas mal d’énergie pour essayer de malgré tout rattraper ces quelques secondes et je me sens voler jusqu’à cette ligne de montée sur le vélo. Je monte et tout de suite, hop hop hop, je mets un bon rythme ! Une fois arrivée sur le barrage, quelques centaines de mètres plus loin, je décide d’enfiler mes chaussures vu que j’ai atteint une bonne vitesse mais je galère ! Rhalala on voit bien que c’est le premier de la saison, il reste des détails à régler 😉 Par contre, une fois qu’elles sont enfilées, la machine est en route et tourne toute seule (je tiens à dire que la machine, ce sont mes petites jambes gringalettes). Premier tour, il faut le temps de se lancer mais le deuxième tour, waw, je me sens bien bien bien ! Je dépasse pas mal d’hommes (qui ont un tour de retard sur moi car départ 19’ après les femmes) mais tout de même, je dépasse des hommes 😀 Maintenant qu’ils sont sur le parcours avec nous, il faut pas mal zigzaguer mais dans les limites du raisonnable. Bien sûr, il y a des gros machos qui n’en ont rien à faire d’une gonzesse sur le vélo et qui te recoupent la route mais la plupart sont assez attentifs et donc franchement, ce n’était pas dérangeant du tout. Mais revenons-en à ma course ! L’entraineur m’avait demandé de pousser 190W (sachant que ma PPM est de 240W) mais je n’arrivais pas à tenir ce wattage, j’étais toujours aux alentours de 200-210 ! Et encore quand ça ne montait pas ! J’entame le 3ème tour toujours dans la même forme et les bosses passent même presque plus facilement. Sur la fin, je commence quand même à sentir l’effort fourni mais le fait de devoir courir encore 10km ne me stresse absolument pas. Là, je vois que toutes les heures que j’ai passées en selle ces derniers mois ont servi à quelque chose ! Cette fois-ci, j’effectue une bonne transition et j’entame la course à pied sur un bon rythme mais je ne m’emballe pas non plus. En plus, dès les premiers mètres, j’ai des crampes à l’arrière des cuisses qui se font sentir. Zut ! Ce n’est pas la première fois que ça m’arrive mais je n’en connais pas la raison sachant que j’ai bien bu et bien mangé sur le vélo, ça ne peut pas être ça ! Donc je continue sur mon rythme avec ces crampes qui se font de plus en plus fortes puis après 4-5km, tadam, elles disparaissent ! Comment ? Aucune idée mais en tous cas, je ne sentirai plus rien jusqu’à la fin de course. J’arrive à dépasser une fille dans les 2 derniers kilomètres et je passe du coup la ligne d’arrivée en 10ème position chez les femmes et 1ère FU23 et avec les jambes bien bien lourdes !

Ce résultat ne me satisfait pas pleinement car j’aurais voulu mieux faire, mieux nager et mieux courir (le vélo, j’en suis vraiment contente) mais vu la période dans laquelle je suis où il y a la fatigue de mes examens et la fatigue de la prépa du demi-Ironman de fin juin (Deauville le 24 juin) et ben je trouve que c’est plutôt pas mal ! Donc je m’en contente ! Surtout que j’ai eu un bouquet de fleurs en tant que première U23 et Dieu sait que j’aime les fleurs 😉

Je voulais féliciter Kelly pour sa super course ! Tu l’auras ce podium la prochaine 😉 Puis je félicite aussi tous les athlètes du TriGT (encore une belle délégation) ainsi que tous les athlètes qui ont franchi cette ligne d’arrivée !

Je remercie maintenant tous mes sponsors (BV Sports Belgium, Transition Sports, ARENA, Fuji et tous les autres sponsors du TRiGT) ainsi que toutes les personnes qui m’entourent, m’encouragent et croient en moi jour après jour, mon entraineur, ma famille en particulier et mes amis ❤

18881994_1861653734094619_8265489413781414689_n.jpg

DSC_0813.JPG

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s