Trails décembre

Bonjour à tous,

La prépa hivernale a commencé et quelques petites courses pour changer la routine font toujours du bien. En ce début de mois de décembre, j’ai participé à la Peak Triplette de Solwaster (le 2 décembre) et au Raid de la Saint-Nicolas à Plainevaux (le 9 décembre).

La Triplette était longue de 14.13 km avec 475 m de dénivelé positif. Pour un 1er trail all time, ça fait mal 😉 Mais l’avantage d’une triplette, c’est de ne pas être seule durant la course. J’ai eu la chance de faire partie de l’équipe « La Blonde, le Barbu et le Chauve », autrement dit moi-même, mon namoureux et mon papa. Chouette équipe ! À partir de 11h, une équipe s’élançait toutes les 15 secondes. Pas de bagarre au départ et heureusement car nous arrivons très vite sur les single tracks. Pour nous mettre tout de suite dans le jus, nous démarrons par une belle montée. Une belle mise en jambes. La suite ne fut qu’une alternance de côtes et de descentes (parfois assez périlleuses car rocailleuses et glissantes, pas mon terrain de prédilection) mais ce fut tellement chouette de souffrir ensemble dans le froid, la pluie et la boue (aucune ironie, je vous le promets). N’ayant pas l’habitude de ce genre d’effort, j’ai vraiment souffert sur la fin mais j’ai pu compter sur le soutien de mes coéquipiers de luxe. Et la petite note sympa pour clôturer la course : un tronçon de rivière. J’ai cru que ça permettrait à mes chaussures d’être propres mais la traversée des champs qui a suivi pour franchir la ligne d’arrivée a mis fin à mes espoirs 😉 Certes, j’ai souffert mais je me suis bien amusée. Dès notre retour à la maison, nous avons réinscrit notre équipe au trail des Bouquetins, ça va piquer !

La semaine d’après, comme le veut notre petite tradition à papa et moi, nous avons participé au Raid de la Saint-Nicolas : 31 km et 1375 m de dénivelé positif. Cette course-ci se fait en duo. Comme déjà dit, je l’ai faite avec mon papa mais mon amoureux et son ami ont également participé à cette course, nous leur avions mis l’eau à la bouche. Départ assez matinal pour une course dans les bois, sur des sentiers parfois inexistants et avec comme seul guidage notre road-book et notre boussole. Quelques petits couacs d’orientation mais rien de bien conséquent. Une alternance de côtes et de descentes mais dans un autre style que la triplette car souvent à travers tout, hors sentiers. Mais c’est tellement chouette de se mettre sur ses fesses pour descendre ou monter à l’aide de ses mains 😉 Les activités ludiques sur le parcours sont toujours aussi chouettes et donnent un peu plus de cachet à cette course. Nous passons la ligne d’arrivée après un peu plus de 6h d’effort (dont pas mal de temps sur une petite course d’orientation à l’ancienne qui faisait partie des activités), fatigués, mal partout mais contents. Nous sommes tous les 4 arrivés sains et saufs 🙂 Puis le cougnou traditionnel de l’arrivée nous réchauffe après tant de temps dans le froid, le vent et la pluie. Et vient le moment des échanges sur le parcours, nos erreurs etc.

La prochaine course hivernale attendra un peu (début février) car vient maintenant le temps des examens scolaires et d’un gros travail au niveau sportif également.

À bientôt !

Solwaster.PNG

Advertisements